Islande, première démocratie directe moderne ?

Les Islandais, vu l’état de délabrement de leur banques lié à quelques placement peu judicieux (à peu près les même que les fonds de pensions des étasunien ou que ceux auxquels nous allons être obligé de mettre la moitié de nos cotisations retraites en France), on décidé pour se récupérer de la Banqueroute de :

* Nationaliser les banques publiques

* Ne pas payer avec leurs impôts la dette qu’ils doivent les banques mortes ou nationalisées aux autres banques privée qui font également n’importe quoi avec leur argent.

* Mais surtout de recréer une vraie démocratie, avec des choses qui étaient déjà utilisé dans la démocratie athénienne et avait montré son efficacité en son temps, l’élection par tirage au sort.

1000 personnes ont donc été choisis au hasard, par tirage au sort (comme on fait avec les jurés en France) dans la population. Les contraintes pour ces futurs élus étant d’avoir entre 18 et 89 ans (ça fait déjà une bonne fourchette) et de ne jamais avoir été un élu national (pour éviter que les plus pourris reviennent faire les mêmes bêtises avec l’argent de ses concitoyens.

Dans un deuxième temps les volontaires parmi ces 1 000 personnes (522 ici) ont eu le droit à un temps ÉGAL !!! de télévision. Oui égal, en théorie c’est aussi dans la constitution française, dans la pratique, le CSA à d’autres chats à fouetter, surtout quand il se fait renvoyer dans les ronces par un futur chef du service des citoyens, alors juste député-maire. M’enfin, dans notre monarchie représentative il ne faut pas trop en demander.

Ensuite 25 de ces citoyens islandais ont été élu par la population, pour créer une nouvelle constituante, qui sera ensuite approuvé par le peuple par voie de référendum :). On est loin du passage en force du « Traité de Lisbonne » par l’ensemble des monarques des états de l’Union européenne, entrainant des révoltes dans toute l’Europe.

Deux liens sur le sujet :

* Quand l’Islande réinvente la démocratie sur CATDM.org qui m’a alerté en premier.

* Islande. Assemblée constituante (très particulière). Election sur Droitpublic.net, plus complet, mais qui à l’air de connaître (vu le titre) autant l’histoire politique que la typographie française (« Election » à la place de « Élection » que même mon correcteur orthographique corrige).

En France, au moment du référendum sur le traité de constitution européenne, Étienne Chouard avait fait parlé de lui en analysant le texte et dénonçant le piège de l’ordre des priorités dans ce texte (OTAN et économie avant droit des peuples, indépendance alimentaire et démocratie en Europe). Une piste donc avec le projet d’une constitution d’origine citoyenne.

Leave a comment

You must be